Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ne gaspillons-pas de nourriture ! adoptons de bons comportements

Nous ne sommes nullement ‘économes’, du moins en ce qui concerne la nourriture, qui nous achetons en abondance avec une conséquence inévitable : le gaspillage. Fruits, légumes et toutes sortes de bonnes choses, surtout si périssables, jetées à la poubelle aux parce qu’elles sont périmées ou parce qu’elles ne viennent pas ‘adaptées’ dans des nouvelles recettes. En Italie manque la culture anti-gaspillage, basée sur le ‘recyclage’ des aliments et des plats, encore bons, qui avec un peu de créativité, peuvent être captivant à l’Åil et savoureux au goût, tout en semblant différents. Pensons-y à l’occasion de la Journée Nationale contre le gaspillage alimentaire qui est célébrée le 5 février : commenà§ons à faire de la nourriture un acte responsable, éthique, pour nous, pour la matière première et pour la planète. Et, aussi, dans le respect de ceux qui n’arrivent pas à mettre de la nourriture dans leur assiette tous les jours et/ou plusieurs fois par jour.

Le gaspillage. Avec le bla bla nous sommes tous professeurs, mais des fait nous ne sommes pas maîtres à faire des économies et à faire attention à la nourriture. Voilà les numéros de confirmation: selon une étude du CREA (Conseil pour la recherche agricole et l’analyse de l’économie agricole) réalisée en collaboration avec REF Ricerche et le support de GFK-Italia pour l’enquête et l’analyse des données, 77% des familles qui ont participé au sondage auraient jeté de la nourriture dans la semaine précédant l’interview. Près d’un quart des familles sembleraient donc faire attention à l’alimentation : en particulier les familles où l’âge du responsable des achats est plus élevé, ou où les revenus sont plus faiblis, comme dans le Sud et dans les îles semblent ne pas gaspiller. Qu’est-ce qui est jeté le plus et au moins une fois par semaine ? Légumes, fruits frais, pain, pâtes, pommes de terre, Åufs, boudins, dérivés du lait (yaourt, fromage). La viande et poisson représentant 6 % en poids des déchets moyens d’une famille, soit 370 g/semaine/famille et sont les moins gaspillés. En effet, on gaspillage de plus à la maison, suivi par le secteur de la production, de la restauration, de la distribution en gros et au détail. Des données peu rassurantes sont rapportées par le Programme d’action sur les déchets et les ressources (WRAP) : d’ici 2030, le gaspillage alimentaire atteindra 2,1 milliards de tonnes, pour une valeur de 1 500 milliards de dollars.
Pourquoi gaspillons-nous ? «Nous sommes très bien informés sur la nourriture ‘ déclare le chef Antonello Colonna ‘ mais pas du tout éduqués à ne pas gaspiller. Nous achetons les produits sans nous poser de questions sur leur nécessité : il faudrait des campagnes de sensibilisation mettant en évidence les pertes et les risques du gaspillage alimentaire en sensibilisant les consommateurs à l’importance de la prévention, de la réutilisation et de la valorisation des aliments». Il suffirait de partir de trois règles anti-gaspillage faciles, gratuites et hautement éthiques, comme le Chef suggère:
  • Maîtrisez vos achats, sans dépasser les quantités, afin choisissez ce qui est vraiment nécessaire.
  • Allez au supermarché le ‘ventre plein’ pour éviter l’effet compulsif qui pousse à achetere beaucoup plus
  • Lisez attentivement les étiquettes, en faisant attention aux ingrédients, à la date de péremption et aux instructions de stockage.
Italie vertueuse. Notre Pays est le premier d’Europe qui s’est doté d’un instrument réglementaire de lutte contre le gaspillage alimentaire avec la loi no. 166/2016 (‘Loi Gadda’) qui prévoit une série de mesures pour réduire la production de déchets, prolonger le cycle de vie des produits à des fins de réutilisation et de recyclage et pur encourager la redistribution des excédents alimentaires. Un instrument de valeur se considérant qu’en Europe le gaspillage alimentaire a atteint 87,6 millions de tonnes de nourriture, pour une moyenne de 173 kilos par personne et qu’en moyenne environ un tiers de la nourriture produite chaque année dans le monde est perdue ou jeté avant consommation. En convertissant cette quantité en calories, il en résulte qu’environ 24 % de tous les aliments produits sont perdus ou gaspillés entre le champ et la table. Enfin, selon des recherches à l’échelle européenne, seules 6 personnes sur 10 adaptent des recettes à base de restes alimentaires.
Et vous, quel consommateur êtes-vous ? Vous mettez en place des actions anti-gaspillage, vous êtes un recycleur en série d’aliments encore bons ?
Francesca Morelli

Iscriviti alla newsletter

Iscriviti alla newsletter di Italian Beauty Community, e ricevi direttamente nella tua casella di posta i nostri contenuti migliori!

Cliccando su "Iscriviti" acconsenti al trattamento dei tuoi dati personali ai fini dell'invio della newsletter ai sensi di cui all'art. 2.2 della privacy policy
This site is registered on wpml.org as a development site.