Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Una fotografia delle varie fasi lunari

J’ai “la lune” dans me cheveaux

Elle peut affecter l’humeur, influencer les cycles et les rythmes biologiques, altérer le rythme veille-sommeil et donc la qualité du sommeil. Elle réglémente également la récolte, les semis, la croissance et les moissons, par exemple, pour le blé et également

pour d’autres plantations. Mais la lune, nous parlons de son influence, n’a certainement pas d’impact sur la croissance des cheveux. Cela ne serait pas régi par le calendrier lunaire. C’est ce qu’a précisé le docteur Carlos Portinha, directeur clinique du groupe Insparya, spécialisé dans les soins capillaires.

Une croyance à démystifier

Si vous coupez vos cheveux pendant la pleine lune, ils pousseront plus vite, alors que si l’opération a lieu pendant la lune décroissante, la repousse sera nettement plus lente. Une croyance populaire très répandue, mais qui n’a aucun fondement véridique, scientifique ou rigoureux, en effet les cheveux, quelle que soit la phase de la lune, poussent en moyenne d’un demi-centimètre à un centimètre par mois. “Ce qui influence la croissance des cheveux, c’est la génétique, l’âge – explique l’expert – et surtout les hormones, plus précisément la testostérone, les œstrogènes et la DHT, directement impliquées dans ce processus. Si des changements surviennent qui modifient leur équilibre, les cheveux s’affaiblissent et leur croissance est également affectée.”

Alors, qu’est-ce que la lune a à voir là-dedans ?

Les différentes phases lunaires pourraient être, dans une certaine mesure, complices de l’apparence des cheveux « Il est possible – continue Portinha – qu’en raison de l’influence de la lune sur le climat, les cheveux soient plus hydratés ou doux dans les phases de plus grande humidité, sans toutefois déterminer une croissance plus ou moins grande”.  En revanche, un effet peut se produire : la lune peut influencer le sommeil ou le cycle menstruel et la diminution des heures de sommeil ainsi que la perte de qualité du repos peuvent également être « visibles » dans l’apparence des cheveux.

Comment favoriser la pousse des cheveux

Prendre soin de notre alimentation, de notre mode de vie et de la prévention sont les  armes que nous avons pour renforcer nos cheveux et leur santé. N’oublions donc pas de les « nourrir » avec « des aliments qui contiennent de la biotine, des vitamines A, C et E, du fer et du zinc – explique Portinha. Le  manque de biotine et de vitamines peut provoquer, par exemple, l’ affaiblissement et  la  perte de croissance des cheveux, voire leur chute. »

   Et alors, que pourrait-on manger ?

Du saumon, des œufs et des noix, par exemple, qui ont une teneur élevée en vitamines, éléments nutritifs et acides gras essentiels, indispensables à une bonne croissance des cheveux.

Mais cela ne suffit pas, vous devez également prêter attention à votre style de vie :

  • un bon rythme de sommeil qui fait la différence entre des cheveux forts à croissance rapide ou des cheveux plus faibles.
  • évitez toute exposition excessive au soleil et protégez vos cheveux du froid, de l’humidité et du vent.

Et la routine capillaire (quotidienne)

L’utilisation de produits spécialement formulés pour chaque type de cheveux et de traitements pour les hydrater et les renforcer.

-Par Francesca Morelli

Iscriviti alla newsletter

Iscriviti alla newsletter di Italian Beauty Community, e ricevi direttamente nella tua casella di posta i nostri contenuti migliori!

Cliccando su "Iscriviti" acconsenti al trattamento dei tuoi dati personali ai fini dell'invio della newsletter ai sensi di cui all'art. 2.2 della privacy policy
This site is registered on wpml.org as a development site.