Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment “former” les hormones du bonheur

Un coucher de soleil, la lecture d’un bon livre, la compagnie des amis : qu’est-ce qui vous rend heureux ? Le bonheur se nourrit de sensations uniques, trà¨s personnelles : il est difficile d’en donner une définition « universelle ». Ce qui est vrai, c’est qu’elle est souvent aussi influencée par des facteurs biologiques, comme la production d’hormones, elle-màªme stimulée par des réactions biochimiques induites par notre cerveau. Y-a-t il des hormones du bonheur, peut-on les “former” ? Bien sûr que oui.

Un, deux, trois et quatre

Sérotonine, ocytocine, endorphines et dopamine : ce sont les quatre hormones auxquelles on “attribue” en partie le bonheur. Comment travaillent-ils?

La sérotonine est un messager chimique, un neurotransmetteur qui agit principalement dans le cerveau et sur le systà¨me nerveux central qui joue un rôle clé dans la régulation de l’humeur : plus ses niveaux sont élevés dans le cerveau, plus ils favorisent des états de bien-àªtre, de bonheur et de satisfaction. La sérotonine est impliquée dans la régulation du sommeil, de l’appétit et de la température corporelle, influence le comportement social et l’agressivité, aidant au contrôle des impulsions. Enfin elle module la perception de la douleur et la réponse au stress, donc l’humeur, donc le bonheur. La sérotonine est obtenue à partir du tryptophane, une substance également présente dans les Åufs, le poisson, la viande et les noix, produite par les cellules intestinales où on estime qu’elle a « résidence » à 90 %.

L’ocytocine est souvent appelée “l’hormone de l’amour” car elle est libérée en grande quantité lors des liens sociaux, des relations sexuelles, de l’accouchement et de l’allaitement. Elle est impliquée dans les processus liés à la confiance et dans la régulation des réponses au stress. Outre à avoir un rôle dans le comportement social, elle semble avoir des effets positifs sur la santé mentale, notamment la réduction de l’anxiété et de la dépression.

Les endorphines sont des neurotransmetteurs et agissent comme des analgésiques naturels. Appelées «hormones du bien-àªtre», elles peuvent créer des sentiments d’euphorie, aider à réduire le stress et l’anxiété et à renforcer les liens sociaux. Les activités physiques, telles que le yoga, le “runner’s high”, le sexe et màªme le rire stimulent leur production qui est suivie d’un état de bien-àªtre. Et côté santé ? Les endorphines sont bénéfiques : elles aident à abaisser la tension artérielle, à améliorer le systà¨me immunitaire et à réduire le risque de maladie cardiaque.

Enfin, la dopamine est un neurotransmetteur produit dans différentes zones du cerveau et sécrétée en réaction à des “stimulants” agréables, tels que la nourriture et le sexe. Outre à aider l’équilibre émotionnel, elle est utile pour l’attention, la mémoire et l’apprentissage. Elle aide à réguler le flux d’informations dans le cerveau, nous permettant de retenir de nouvelles informations. Des facteurs tels que le stress, le sommeil et l’alimentation peuvent affecter les niveaux, tout comme certains médicaments, y compris les antidépresseurs.

Alors que faire pour entraîner les hormones du bonheur ?

« Il est important de dormir suffisamment, de faire de l’exercice régulià¨rement et d’àªtre socialement actif. à certaines périodes du cycle menstruel, les hormones influencent grandement l’humeur – explique Alessandra Bitelli, Woman Empowering Coach – mais on peut apprendre à reconnaître les signaux et à mettre en place des stratégies “antidotes” qui permettent de contrer les effets sur le bonheur. L’une d’entre elles consiste à exercer la pensée pour détourner l’attention de la négativité et la diriger vers une plus grande confiance dans les autres et en soi ou dans les possibilités qu’offre la vie. Quelques minutes par jour consacrées à imaginer des scénarios nouveaux et pleins d’espoir sont suffisant et “magiquement” l’attitude de pensée négative se transformera en une usine à bonheur».

Par Francesca Morelli

Iscriviti alla newsletter

Iscriviti alla newsletter di Italian Beauty Community, e ricevi direttamente nella tua casella di posta i nostri contenuti migliori!

Cliccando su "Iscriviti" acconsenti al trattamento dei tuoi dati personali ai fini dell'invio della newsletter ai sensi di cui all'art. 2.2 della privacy policy
This site is registered on wpml.org as a development site.