Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A Sanremo, la « pierre du scandale » fait monter l’audience

Mais Sanremo ?, Sanremo ! Mon dieu! Cette année aussi Sanremo, la vitrine pétillante de la chanson italienne qui captive le public avec ses scandales, petits scandales, exhibitionnisme, belles chansons (bien sûr qu’il y en a) et toute sa « caravane », n’a pas manqué de remplir les pages de nos journaux. Et diviser les Italiens. Comme toujours.

Oui, car de gré ou de force, la réaction pavlovienne de notre public s’est divisée en un camp ou un autre, deux faction prête à s’affronter, avec le même esprit rancunier avec lequel les Guelfes et les Gibelins l’ont fait il y a des siècles. Mais noua aurions à penser à bien d’autres choses à penser, allons!. Mais non. Sanremo, quand il est temps, dévore tout ce qui l’entoure. Même la guerre toujours en cours en Europe est passée au second plan et même Zalensky a été relégué dans les coulisses, caché et nocturne pour ne pas ternir le grand événement, pour ne pas gâcher la fête (mais cela aussi a suscité la polémique et nourri les esprits affamés du public et la vitrine).

En bref, le spectacle continue, astucieusement construit pour voler la vedette et donner un avantage utile à ceux qui boivent à la source sacrée de la chanson depuis des décennies. Même les scandales. Quelqu’un peut-il penser qu’il s’agit de trébuchements soudains et indésirables ? Pas de tout, tout est conà§u pour impressionner. La roue tourne et sa tournée grinà§ante recommence. Reste le pari : que va-t-on inventer l’an prochain pour épater les bourgeois, comme disent les Franà§ais, et que les Italiens traduisent par : étonner les bien-pensants ? à qui le rôle de Rosa Chemical ? Paris acceptés.

– Var

Iscriviti alla newsletter

Iscriviti alla newsletter di Italian Beauty Community, e ricevi direttamente nella tua casella di posta i nostri contenuti migliori!

Cliccando su "Iscriviti" acconsenti al trattamento dei tuoi dati personali ai fini dell'invio della newsletter ai sensi di cui all'art. 2.2 della privacy policy
This site is registered on wpml.org as a development site.